Bonjour à tous ! Je reviens vers vous pour vous proposer une nouvelle chronique de livres, de nouveau sur un roman d’Amélie Nothomb, une romancière au style très particulier et qui me plaît beaucoup avec son humour noir. Il s’agit de mon livre préférée de cette auteure, Attentat. C’est une adaptation moderne de Notre Dame de Paris avec une dualité de l’amour et de la laideur. Attentat est le 5ème roman d’Amélie Nothomb et est paru pour la première fois en 1997 chez les éditions Albin Michel.

Attentat, de Amélie Nothomb4ème de couverture

Epiphane Otos serait-il condamné, par sa laideur, à vivre exclu de la société des hommes et interdit d’amour ? Tour à tour martyr et tortionnaire de ses contemporains, il sera ambassadeur de la monstruosité internationale, juré d’un concours de beauté au Japon, mais aussi et surtout, amoureux. Car que peut une âme sensible enfermée dans un corps disgracié, sinon vénérer l’absolu sous les traits d’une femme ? Amélie Nothomb, à travers ces confessions, décline avec ce mélange d’humour, de tendresse et de cruauté qui, d’Hygiène de l’assassin aux Catilinaires et à Peplum, ont imposé son talent corrosif, une histoire d’amour aussi infernale qu’impossible.

Résumé

Dans le roman Attentat, le lecteur fait connaissance avec deux personnages originaux, qui nous rappellent étrangement Esméralda et Quasimodo de Notre Dame de Paris. Il s’agit d’Éthel, une jeune comédienne très belle qui revêt le rôle d’Esméralda, tandis que le personnage principal, Épiphane Otos, en bon Quasimodo, est d’une laideur sans nom malgré une grande intelligence et un esprit vif et rapide. La belle Éthel est très prude et ne se rend pas compte des sentiments qui lui porte celui qu’elle considère comme un ami, Épiphane.

Ainsi se campe une relation ambiguë entre deux personnages tourmentés et le roman fait réfléchir sur la vraie beauté des gens, la cruauté que l’on peu avoir envers un autre être humain et l’idée de norme que nous avons dans notre société.

A l’image des autres romans de l’œuvre d’Amélie Nothomb, le style littéraire est original, sarcastique et est subtilement mêlé d’humour noir.

Ma critique : un véritable coup de cœur !

C’est sans nul doute le roman que j’ai préféré dans l’œuvre d’Amélie Nothomb. Je crois d’ailleurs que c’est mon livre préféré parmi toute ma bibliothèque. En effet, ce livre manie habilement humour noir, satyre, surréalisme et questionnement sur la société. Un grand chef d’œuvre pour moi, avec des notes rappelant l’enfance grâce à cette histoire inspirée de Notre Dame de Paris. Une fin tragique et surréaliste pour souligner le tout, qui ajoute au mélodramatique de la chose.

J’ai particulièrement aimé la relation torturée qu’Épiphane entretient avec son cœur et la manière dont cela pousse le lecteur à méditer sur la normalité imposée par la société. Au fond, pourquoi pensons-nous que quelqu’un est beau ou laid ? Est-ce que cela est uniquement affecté par le physique ? Et est-ce que l’apparence physique d’une personne découle de la sympathique que nous lui portons. Au fond, ce qu’Amélie Nothomb nous pose comme question dans Attentat, c’est si nous serions entourés des mêmes personnes comme amis s’il n’y avait pas toutes ces règles de normalité dictées par la société ? A méditer…

La chute du roman est surréaliste à souhait, avec une scène racontée de manière assez crue et noire. Je préfère ne pas vous en dire trop au cas où vous n’ayez pas encore lu le livre 😉

En tout cas ce livre vaut le détour et se lit très rapidement, voir trop. En effet, comme tous les autres livres d’Amélie Nothomb, l’un des seuls reproche qu’on pourrait lui faire est la brièveté de ses livres, que je trouve à chaque fois trop courts à mon goût. Attentat est tellement magistralement orchestré qu’on en voudrait plus !

Chronique d’Attentat, de Amélie Nothomb : un roman noir et satyrique sur le principe de normalité de la société,

Attentat, de Amélie Nothomb, une adaptation moderne de « Notre Dame de Paris » satyrique sur la question de normalité de la société

Chronique : Attentat, de Amélie Nothomb
5 (100%) 4 votes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.